Blog

  • 17 septembre 2020

Le travail flexible et le télétravail nous rendent-ils plus heureux ?

Avant la pandémie de covid-19, le télétravail ne représentait qu’environ 10 % du temps de travail en Belgique. Aujourd’hui, il est devenu la norme pour tous ceux qui ont un travail administratif.

LE TRAVAIL FLEXIBLE VA PERDURER ...

Beaucoup de gens prétendent que le travail flexible va perdurer après la situation de crise actuelle liée au corona.  Il s’agit en particulier des personnes qui éprouvent pour le moment beaucoup d’avantages à travailler de la maison, comme la réduction du temps des trajets et du stress. Moins de déplacements est également un plus pour l’environnement.

Il y a cependant des effets négatifs associés au travail à domicile, qui deviennent maintenant plus évidents après 6 mois de mesures corona.

Ce qui nous manque particulièrement, ce sont les contacts spontanés avec les collègues. A ce sujet, un coachee me disait « beaucoup de petits problèmes sont en principe discutés à la machine à café et avec la distance actuelle, je ne suis plus autant en phase avec les membres de mon équipe, je ne sais pas vraiment comment ils se sentent », et « fini les discussions spontanées qui mènent à de nouvelles idées ».

Beaucoup de collaborateurs qui travaillent à la maison se sentent seuls et moins créatifs, ce qui a un effet sur leur performance personnelle. L’isolement provoque le sentiment de ne plus appartenir à un réseau. Le travail à domicile en excès aura très certainement un impact négatif sur la performance de l’équipe qui ne partage plus autant d’informations ou se limite à l’information factuelle.

APPRENDRE À COMMUNIQUER DIFFÉREMMENT

Lorsque vous travaillez à domicile, la communication orale est remplacée par des e-mails ... et dans certains cas elle n’a pas lieu. Il arrive que les jeunes n’osent pas déranger leur responsable, ils hésitent de poser leurs questions par e-mail et ils vont encore moins les contacter par téléphone. « Est-ce que ma question est légitime ou idiote ? Que pensera mon responsable de ma question ? et donc que pensera ma responsable de moi ? ».  Il n’est certes pas facile d’apprendre et d’acquérir de l’expérience dans ces conditions. 

Les collaborateurs satisfaits ont le sentiment de contribuer à l’organisation et se sentent liés à l’entreprise.  
verbonden aan organisatie

Comment garder de bonnes connexions au sein d’une organisation alors que les collaborateurs travaillent principalement de la maison ?


EQUILIBRE ENTRE MAISON ET BUREAU

À l’avenir (lorsque les mesures obligatoires liées au covid 19 ne seront plus applicables), un bon équilibre entre le travail à domicile et au bureau sera essentiel pour de nombreuses organisations.  Ceci devra être organisé et demandera aux dirigeants de s’adapter : ils devront lâcher du lest sur le contrôle des heures travaillées, ne plus tomber dans le micro-management et s’orienter davantage vers les résultats, dans une culture de confiance et de communication ouverte.  Je peux vous aider à réaliser cela.

Pendant près de 10 ans, j’ai combiné travail à domicile avec travail au bureau : 3 jours au bureau et 2 jours de la maison. Mon temps de trajet était de presque 3 heures par jour. Ces 2 jours par semaine sans trajet libéraient 6 heures de mon temps, ce qui n’était certainement pas à sous-estimer. Durant ces 2 jours à domicile, j’étais spécialement concentrée sur mes tâches et productives tout en gardant le contact avec mes collaborateurs directs. Si nous avions des questions ou un sujet à discuter, tout le monde était facilement accessible : le point discuté, nous pouvions à nouveau avancer. Une conversation informelle était également possible.  Nous avons appris en équipe à travailler à distance grâce à notre communication ouverte, à notre état d’esprit axé sur les résultats et à la grande confiance qui existait entre nous.

D’autre part, le travail de la maison présentait quelques inconvénients : mes 3 jours au bureau étaient surchargés de réunions, j’avais donc très peu de temps et de disponibilités pour les conversations spontanées ou pour un lunch avec les collègues des autres départements, moments tout aussi importants pour maintenir ou renforcer le lien au sein d’une organisation ou d’un comité de direction.

Je vous conseille donc d’alléger votre agenda quand vous allez au bureau pour permettre – dans une certaine mesure - les contacts spontanés avec vos collègues.